L'asinophilie, une maladie incurable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'asinophilie, une maladie incurable.

Message  majoki le Mar 11 Nov 2014 - 13:32

L'asinophilie, une maladie incurable....
par Valérie

On commence par un petit microbe et on se retrouve bien vite avec deux, quatre, six ...
Les différents symptômes sont une envie irrépressible de caresser de la fourrure, de gratouiller des oreilles, de parler béatement comme on parlerait à un bébé de trois mois au premier microbe qui passe par là, on constate une forte envie d'efforts musculaires et de pic-niques ensoleillés...

Les microbes provoquant l'Asinophilie sont attachants à un point que rien à ce jour ne peut combattre cette terrible maladie. Il a été même constaté que certains patients devennaient complètement gateux à la vue d'une paire de grande'Z'oreilles, on devient mémère ou pépère à nânanes sans pratiquement s'en rendre compte au grand désespoir de l'entourage.....

Une seule dérive de cette maladie a été constaté : la mulophilie aigüe. Cette mutation de l'Azinopilie apparaît après un certain temps d'incubation et n'est pas obligatoire, quelques sujets toutefois y succombent sans espoir de retour.

Comment prévenir la maladie ? pas de vaccin connu ! à la limite, on peut essayer la vie citadine et trépidante d'une mégalopole et se complaire à vivre entre le bus, le boulot, un sandwich, le boulot et un court dodo.... mais ceci est d'une courte durée. Le premier pétage de plomb entraine vite un séjour à la campagne, et c'est là le lieu de prédilection de tous les petits et grands microbes à grande'Z'oreilles. A ce stade, vous êtes déjà perdu. Le microbe s'insinue dans votre esprit, vous grignote le peu de cervelle qui vous restait, le pré du voisin devient vite omnibulatoire et les neurones s'agitent. Puis comme un éclair, votre cerveau se met en stand-by et vous courez chercher le microbe de vos rêves. S'en est fini de vous, vous êtes devenus Azinophile limite zinzin.

Pour vous en sortir, rencontrer des semblables. Parlez de vos microbes respectifs en communauté vous aidera à vous sentir mieux. Il apparaît même que la structure neurologique de votre cerveau se rétablisse au contact des dits microbes et de leurs porteurs. A ce stade, vous vous sentez bien, euphoriques, gâvés de tendresse microbienne... tout va bien, vous êtes heureux !

Bref, à tous les malades en cours d'incubation, je dis ceci :
laissez vous aller sans réserve dans le monde de l'Azinophile incurable... pourvu que vous soyez assez atteint pour entretenir vos microbes dans le bonheur et la bonne humeur...

Source:  http://www.bourricot.com/CoupDeCoeur/Asinophilie/Asinophilie.html

_________________
Ne gâchez pas une belle relation pour réussir un exercice.  (Frédéric Pignon)

J'observe, je cherche, je me trompe et puis j'apprends...
avatar
majoki
Anier complètement asinophyle -" Pour vous, il est trop tard"
Anier complètement asinophyle -

Messages : 11732
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 69
Localisation : Valais - Suisse

http://vagabondane.ch

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum